Accueil  

Trucs et Astuces > En VRAC.. Le SYNO et le disque dur
Migrer un Volume RAID 1 vers du non-RAID
  • Un accès avec Telnet est obligatoire.
Petite perle trouvé sur le Wiki officiel, et qui m'aurait bien servi en son temps... Cette astuce permet de transformer un Volume RAID 1 en No-RAID, très simplement, en quelques commandes sous Telnet .
Dans cet exemple, je parts du principe que :
  • Le volume concerné est  /volume1
  • Les disques sont identifiés par les 'device' :
    • /dev/sda pour le premier disque
    • /dev/sdb pour le second
On y va
  1. Avant de commencer, je vous conseille de sauvegarder vos données importantes.
  2. Votre SYNO est éteint, déconnecté le câble Sata et alimentation du second disque, afin de le mettre hors service.
  3. Mettre en route votre SYNO, il ne devrait pas aimer cette déconnection, la LED 'Status' devrait clignoter orange et bipper par intermittence.
    Vous pouvez désactiver ce bip dans la page administration.      
  4. Désactiver, arrêter tous les paquet SPK dans la page administration. Surtout MailStation si vous l'utilisez.

  5. Ouvrir une session Telnet (avec le compte 'root'). Si vous avez installé IPKG, neutraliser le en renomment son lanceur avec la commande :
    mv /etc/rc.local /etc/rc.local-sav
    Rebooter votre SYNO avec : reboot
    Désactiver une nouvelle fois ce bip (point N°3)
  6. Toujours sous Telnet, stopper temporairement tous les services actifs, afin de pouvoir travailler sans gène sur le disque restant. Taper simplement la commande suivante :
    cd /usr/syno/etc/rc.d ; for i in `ls` ; do sh $i stop; done
  7. Désactiver temporairement le montage du volume :
    df Visualise les volumes montés
    umount /volume1 Désactive le volume 1.
    Vous pouvez forcer ce démontage avec umount -f /volume1
    df Vérification du démontage de /volume1
  8. Repérer le 'device' RAID logiciel de ce volume 1.
    En théorie, pour volume 1, se doit être md2. Mais on peut le vérifier simplement listant le fichier /proc/mdstat.
    cat /proc/mdstat Vous pouvez vous repérer grâce a la taille du volume restant.
    Dans cette exemple, on a bien md2 et sda3

    Note :

    • md0 => Montage RAID 1 pour la partition système LINUX. (Firmware)
    • md1 => Montage RAID 1 pour le SWAP.
    • md2 => Montage logiciel de volume1
    • md3 => Montage logiciel de volume2
    • md4 ...... etc
  9. Il ne reste plus qu'a transformer ce volume 1 RAID 1 logiciel (md2) ,
    contenant la troisième partition du premier disque (sda3) en volume 1 no-RAID.
    mdadm -S /dev/md2 Neutralise le montage logiciel
    mdadm -Cf /dev/md2 -R -n 1 -l 1 /dev/sda3 Transformation du RAID
    mount /dev/md2 /volume1 Remontage de volume1
  10. Voila, si vous aviez neutralisé IPKG, vous pouvez le réactiver maintenant avec la commande :
    mv /etc/rc.local-sav /etc/rc.local
  11. Rebooter votre SYNO, c'est terminé. 
  12. Réactiver vos paquets SPK dans la page administration, si nécessaire.
Haut
Comment lire ou écrire une partition Linux sur PC ?
  • Dans le cas d'un volume RAID 1 ou no-RAID (basique) sur le SYNO, vos données peuvent être accessibles en lecture et écriture sur un PC Windows..
    • Votre SYNO vient de tomber en panne. Vous avez besoin d'avoir un accès a vos données
    • Vous avez 800 Go de données a transférer sur le SYNO ? Parce que vous changez de disque ?
      Une grosse sauvegarde a faire rapidement ?
  • Deux solutions testés par mes soins, existent.
    1. Vous avez ext2fsd qui est très bien, et après coup légèrement plus compatible que le second.
      Je le trouve légèrement plus compliquer a décrire mais, si le pilote suivant ne fonctionne pas sur votre configuration, celui-ci fonctionnera parfaitement.
    2. Puis Ext2 IFS , très simple a mettre en œuvre sur PC NT4.0 ~ 2000 ~ XP ~ 2003 ~ Vista et 2008 !
      Télécharger et installez le.
Après installation, vérifier que votre système Windows supporte les grands disques. Ouvrer regedit et déplacez vous a la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\atapi\Parameters

Créer si elle n'existe pas, une clé DWORD avec comme nom  EnableBigLba et attribuer lui la valeur hexa 0x1 (ou 1).
Si vous ne le sentez pas, télécharger, de-zipper et exécuter mon petit fichier 'reg'
Rebooter obligatoirement votre PC.
Brancher votre disque sur votre PC, USB2 ou eSata selon votre goûts. Sachant que le eSata est deux à quatre fois plus rapide.. Si vous avez beaucoup de données a transférer, le eSata est préférable.
Ouvrez le panneau de configuration et cliquer sur
  Votre disque apparaitra avec les trois partitions typiques au SYNO.
  1. La zone système du SYNO. Je vous conseil de passer votre chemin et de désactiver la lettre de lecteur sur cette partition. Il n'y a rien a y voir dedans, sous Windows et vous allez faire des grosses bêtises. J'aurais prévenu !!
  2. La zone de SWAP, qui permet au SYNO d'augmenter sa mémoire en cas de besoin.
  3. La zone données. C'est elle qui nous intéresse et faudra attribuer une lettre de lecteur. Cette opération est automatiquement faite par IFS.
Ouvrer votre explorateur, votre partition est disponible.
Je vous conseil également de ne pas toucher aux autre dossiers ou fichiers comme:
  • @tmp
  • lost+found
  • aquota.group
  • aquota.user
  • etc

Bref, ouvrer uniquement vos dossiers que vous partagez sur votre SYNO.
Maintenant vous pouvez accéder sans problème a vos données et/ou les sauvegarder a la vitesse de l'éclair !!

Haut
Préparer un disque pour le SYNO.
S'il y a une chose que les SYNO n'aiment absolument pas ! C'est les erreurs de lecture / écriture sur le disque.
Pas de bol, tous les disques dur en font. Par ailleurs, plus leur capacité est  importante, plus le risque de secteur défectueux est grand. Lorsqu'il rencontre ce genre de secteur, le SYNO essaie et insiste pour corriger l'anomalie. S'il n'y arrive pas, il se figera et vous perdrez tout accès. Seul une mise hors tension (a l'arrache) le débloquera. Parfois, il ne se figera pas, mais rebootera tout seul, sans prévenir. Ce phénomène concerne aussi bien les disques internes, qu'externes (USB-eSata).

Afin d'éviter ce genre de mésaventure, SYNOLOGY préconise une préparation du disque avant toute installation. Dans cet article officiel, une méthode pour sur Windows, Mac ou Linux est décrite.
Malgré les récentes versions de Firmware (DSM2.2 et DSM2.3), je vous conseil de faire cette préparation qui validera la totalité du disque alors que ce nouveau système ne fera que la partition donnée.

  • Cette préparation marque chaque secteur du disque afin de valider sont utilisation sans erreur.
    Genre de formatage bas niveau ! Ainsi, cela fera sauter les partitions existantes et effacera toutes vos données. Aucune récupération ne sera possible par la suite.
  • Ne vous trompez pas de disque !!
  • L'opération est longue, environ 4 à 7h pour un 500Go selon l'interface utilisé (USB, SATA) et un arrêt n'est pas possible. Sinon il faudra recommencer la procédure.
  • Depuis DSM 3.0 (Firmware SYNOLOGY), il faut supprimer l'argument 'conv=noerror' des commandes ci-dessous.
Méthode en fonction de votre système, comment faire....
Windows
XP - 2000
  1. Télécharger cette utilitaire qui ne nécessite pas d'installation.
    Roadkil's Disk Wipe

Penser à utiliser un compte de type 'Administrateur' pour l'exécuter
 






  1. Si votre disque est neuf, je vous conseil de déclarer et de créer temporairement une partition/lecteur dans le gestionnaire de disque Windows. Cela évitera de confondre les disques entre eux !
    On peut toutefois s'en passer, car l'utilitaire DiskWipe permet la sélection de disque physique, sans partition existante.
    • Clique droit sur l'icone 'poste de travail'.
      Sélectionner '
      Gérer' puis 'Stockage' ~ 'Gestion des disques'.
      Si le disque n'est pas initialisé, Windows vous le proposera.
      Répondre '
      Suivant' ou 'OK' a chaque question.
    • Faite un clique droit sur  la zone graphique de l'utilitaire et 'Nouvelle partition'. Clique 'Suivant' jusqu'au choix de la lettre lecteur, changez là si nécessaire. Et surtout mémorisez là !
    • Sur la fenêtre suivante, cocher 'Ne pas formater'.
      Ce formatage n'est pas très utile, nous allons de toute façon tout effacer avec Roadkil's Disk Wipe
    • Clique 'Suivant' puis 'Terminer'.
      Notre disque est prêt pour la préparation et vous avez bien repéré sa lettre lecteur.
  1. Exécuter Roadkil's Disk Wipe
    Sélectionner le bon disque, cocher 'Random data' en 1 passe.
    Respirer et cliquer sur '
    Erase'
  Note :





  • Pour ce Seagate 1.5T, il faudra attendre environ 5 heures sur une connexion eSata sur PC. Il faudrait prévoir le triple en USB (quinze heure). Vous avez le temps de faire autre chose donc. Vous avez une indication d'avancement qui s'affiche afin de vous situer niveau performance. Car ce temps de préparation et directement lié aux performances du disque et du contrôleur de votre PC.
  • J'ai poussé le vice, oui oui , faire une seconde fois cette préparation.
    Résultat => plus aucune erreur sur ce disque.
    Après réflexion, ce n'est pas normal, car DiskWipe contrôle chaque zone du disque. Défectueuse ou pas. Si ce nombre vari, cela signifie que ces secteurs défectueux au premier passage sont instables
    Se qui n'est pas un bon signe.....
  • Bien sur c'est long. Vous pouvez toutefois, en cas de force majeur, l'arrêter sans problème, mais cette préparation ne sera pas valide. Il faudra la recommencer, complètement, pour qu'elle le soit.
    Et c'est vraiment obligatoire si vous ne voulez pas de soucis de lecture / écriture avec votre disque.
Sous Telnet. Disque externe USB/eSata et SYNO fonctionnel.
 
  1. Ouvrer une session Telnet ou une fenêtre de commande (Shell). Utiliser le compte 'root' et le mot de passe du compte 'admin' de la page d'administration. Je rappelle que ces 2 comptes partagent le même mot de passe.
  1. Repérer le 'device' de votre disque externe, par rapport a sa taille, sont type ou le nombre de partition s'il n'est pas vide, avec la commande:
    fdisk -l | grep "/dev/[sh]d[a-z]"
    Vous obtiendrez une liste de chemin commençant par /dev/....
    Le chiffre a la fin définit le numéro de partition, s'il y en a.
    Attention, après cette préparation, il ne restera plus rien sur ce disque
  2. Dans mon exemple (voir image ), mon disque fait 500Go et ne possède pas de partition.
    On utilisera donc le 'device' /dev/sdl

    Note :
    Dans le cas ou votre disque n'est pas vide de partition. Il faudra les détruire afin d'évité les problèmes. Vous pouvez le faire simplement avec la commande :
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdl bs=512 count=1
    Attention, dans mon exemple, j'utilise le device sdl.
    Rebooter avant de continuer.
  3. Lancer la procédure de préparation avec la commande :
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdl bs=1M conv=noerror &

    Ou, si votre Firmware est DSM 3.0 ou +

    dd if=/dev/zero of=/dev/sdl bs=1M &

    Note :
    • Le '&' a la fin de la commande permet de lancer l'opération en mode batch.
      Vous pouvez ainsi fermer votre fenêtre Telnet ou 'Shell' sans risquer d'arrêter l'opération.
    • A la fin, un message d'erreur du style dd: /dev/sdl: No space left on device est renvoyé si vous n'avez pas quitté la fenêtre Telnet, c'est normal, cela signifie que le disque n'a plus de place et que la procédure a réussie !
    • J'ai testé cette astuce sur un CS-406 avec un disque 500Go Hitachi en externe USB.
      Temps = 6H30 minutes
Sous Telnet. SYNO neuf et 2 disques minimum.
  1. Monter dans votre boitier SYNOLOGY tous vos disques, mais ne connecter qu'un seul disque.
    Installer le Firmware avec SYNOLOGY Assistant.




  1. Connectez-vous sur la page d'administration du SYNO avec votre navigateur et :
     - Désactiver l'hibernation des disques.
     - Activer Telnet.
     - Mettre un mot de passe au compte 'admin'.

    Note :
    Ce mot sera partagé avec le compte 'root', équivalant de 'admin' sous Telnet.

  1. Relever l'IP local de votre SYNO. vous avez cette information sur la barre d'adresse de votre navigateur ou avec SYNOLOGY Assistant.
  2. Eteindre votre boitier SYNOLOGY et connecter tous vos disques restant.


  1. Ouvrer une session Telnet, utiliser par exemple l'excellent programme PuTTY.
     
    Compte 'root' obligatoire avec le mot de passe du compte 'admin'

  1. Lister le 'device' de chaque disque avec la commande.
     grep "[sh]d." /proc/partitions

Dans mon exemple on voie bien le premier disque est ses deux partitions d'origine, crée lors de l'installation du Firmware.

sda Nom du disque n°1
sda1 Nom de la première partition (le système)
sda2 Nom de la seconde partition (le swap)
sda3 Cette partition est manquante dans mon exemple.
Elle existe lorsque l'on crée le volume pour les données.
  • Les autres disques n'étant pas formatés, aucune partition n'est visible.
    On a donc sdb sdc sdd et sde
    Sur un boitier 2 baies, vous auriez uniquement sdb (en plus de sda)
    Sur un boitier 4 baies, vous auriez sdb sdc et sdd
    Sur certains modèles, on aura 'hda' a la place de 'sda'
  • Il est important de ne pas préparer un disque qui contient la première partition, celle du système Linux du SYNO. Dans un tel cas, l'opération de préparation peut échouer.
    Il faudra alors détruire cette partition. En supposant que vous voulez préparer le second disque 'sdb' alors qu'il n'est pas vide, vous pouvez le faire simplement avec la commande :
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdb bs=512 count=1
    Rebooter votre SYNO après si vous exécutez cette commande sur un ou plusieurs disques/devices.

  1. Il ne reste plus qu'a lancer la préparation de ces disques. Vide de toute partition, avec les commandes suivantes
     
    Depuis DSM 3.0 (Firmware SYNOLOGY), il faut supprimer
    l'argument 'conv=noerror' des commandes ci-dessous
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdb bs=1M conv=noerror & pour le disque n°2
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdc bs=1M conv=noerror & pour le disque n°3
    dd if=/dev/zero of=/dev/sdd bs=1M conv=noerror & pour le disque n°4
    dd if=/dev/zero of=/dev/sde bs=1M conv=noerror & pour le disque n°5
A la fin, un message d'erreur du style dd: /dev/sd...: No space left on device est renvoyé si vous n'avez pas quitté la fenêtre Telnet, et cela pour chaque disque. C'est normal, la préparation a réussie !

Note :

  • Le '&' a la fin de la commande permet de lancer l'opération en mode batch.
    Vous pouvez ainsi fermer votre fenêtre Telnet ou 'Shell' sans risquer d'arrêter l'opération.
  • La commande 'ps' permettra de vérifier que le processus 'dd' tourne bien.
    ou la commande 'top'
    appuyer sur la touche 'q' de votre clavier pour sortir de la commande 'top'
  • Prévoir pas mal de temps pour cette préparation.
    Sur un DS509+ avec un disque, environ 4,5h par Téra, 7h pour un disque 2T
    avec 4 disques en simultanés 12h au total avec des disques 2T.
  1. Bien, dans mon cas, après une bonne attente, (11h45minutes), les 4 processus se sont arrêtés.
    Il ne reste plus qu'a préparer le premier disque qui nous a servi temporairement pour le système.
    On va maintenant dupliquer le systèmes sur le second disque, simplement en créant un volume 'basic'.
    Ouvrir la page d'administration du SYNO avec votre navigateur, déplacez-vous dans 'Volume' et crées en un, en sélectionnant le second disque puis mode 'basic'.
    Laisser faire cette création jusqu'au bout, et détruisez-là de suite. Détruisez également le volume du disque N°1 s'il a été fait lors du chargement Firmware.
  2. Retournez sous Telnet, on va maintenant détruire les partition du premier disque.
    Dans mon exemple, je suppose que le premier disque est sda, en fonction de votre modèle, il pourrait être hda
    Pour faire ce la, 2 méthodes :
    1. La plus pratique, avec 'dd' taper simplement la commande suivante :
      dd if=/dev/zero of=/dev/sda bs=512 count=1
    2. Avec 'fdisk'. On ne détruira que la première partition, c'est suffisant.
      fdisk /dev/sda

      Puis taper chaque caractère suivant en les validant chaque fois.
d Passage au mode 'efface partition'
1 Le chiffre un qui désigne la première partition
p Affiche et listes les partitions. La N°1 doit être absente
w Ecrit définitivement et finalise cette opération

Vous venez de détruire le système Linux de votre SYNO.

  1. Rebooter obligatoirement votre SYNO, normalement il devrait le faire sans problème, le système étant sur le second disque.
  2. Ouvrez une dernière fois Telnet et lancer la préparation du premier disque avec :

    dd if=/dev/zero of=/dev/sda bs=1M conv=noerror &

    Ou, si votre Firmware est DSM 3.0 ou +

    dd if=/dev/zero of=/dev/sda bs=1M &

    A la fin, un message d'erreur du style dd: /dev/sda: No space left on device est renvoyé si vous n'avez pas quitté la fenêtre Telnet. Encore une fois, c'est normal, la préparation a réussie !

Je le répète, toutes ces actions détruises les données présente sur le disque.
Aucun retour, aucune restauration ne sera possible.
Sous Telnet. SYNO 1 disque
Avec un seul disque, on ne pourra pas réellement vérifier et valider toute sa surface. Le problème c'est la partition système et SWAP que l'on va effacer. Cela figera vraisemblablement le SYNO et l'opération sera un échec.
Parfois cela fonctionne.
  1. Le Firmware doit être installer. Sauvegarder vos paramètres et vos données sur un autre disque car cette procedure efface tout !
  2. Connectez-vous sous Telnet avec le compte 'root'.
  3. Désactiver la partition swap : swapoff -a
  4. Préparation de la second et troisième partition : synodd /dev/sda[23]
    CubeStation> synodd /dev/sdb[23]
    synodd[/dev/sdb2]:Success
    synodd[/dev/sdb3]:Success
    CubeStation>
  5. Préparation de la première partition : synodd /dev/sda1

A terminer

Sous MAC OS X (LEOPARD)
Cette procédure est proposé par IKEKE, que vous retrouverez sur Nas-forum. Un grand merci pour avoir comblé ce manque.
Connecter le disque en USB ou Firewire selon le boîtier externe utilisé.
Lancer l'Utilitaire de disque.
Une fois l'Utilitaire de disque lancé, procéder comme ceci:
  1. Repérer le disque à préparer dans la fenêtre de gauche et le sélectionner
  2. Cliquer sur l'onglet 'Effacer'.
  3. Cliquer sur 'Options de sécurité...'
  Une fois fait, une nouvelle fenêtre apparaît:
  1. Sélectionner l'option 'Mise à zéro des données'
  2. Cliquer sur 'OK' pour valider l'option et revenir à l'écran principal de l'Utilitaire de disque
  La fenêtre indique maintenant clairement l'option choisie
  1. Cliquer sur 'Effacer'.
  2. Un message vous demande confirmation de l'effacement du disque, valider en cliquant sur 'Effacer'
Mac utilisé /système iMac sous Leopard - OSX 10.5.7
Modèle de disque dur SAMSUNG HD501LJ
Temps de traitement 5h40
Quelques temps de préparation :
Disque Nbre PC Xp Erreurs SYNO
Hitachi 500 Go (HDT725050VLA360) 4   ?? USB ~ 7h00 ~ 50sec/Go
Western CAVIAR GP 1T (WD10EACS) 4 eSata ~ 4h00 0  
Western CAVIAR RE2 GP 1T (WD1000FYPS) 4 eSata ~ 4h00 0 à 65  
Western Raptor 74Go (WD740GD-00FLC0) 4 eSata ~ 21min 0  
Seagate 1.5T Barracuda 7200.11 (ST31500341AS) 4 eSata ~ 5h00 0 à 3088  
Western Green power 2T WD20EADS 5 eSata ~ 7h00 0 Sur DS509+  ~7h à l'unité
~12h par 4 disques
Haut
Fred le 03/08/2011